Tribune de Grégory Gennaro

Le mouvement d’extrême droite, animé par Marine Le Pen, sa famille et sa bande de copains, vient de prendre position officiellement en faveur de la dissolution du mouvement citoyen et populaire « Nuit Debout ».

L’extrême droite s’aligne donc sur la position de la droite extrême, mais à cela il n’y a rien détonnant, mais aussi sur celle de la maire de Paris, Anne Hidalgo et des sociaux-traîtres du PS.

Il est a rappeler que l’extrême droite et la famille Le Pen se sont prononcées pour la réforme du code du travail. D’ailleurs, prétextant, toujours, des excuses ubuesques, ce mouvement se revendiquant pourtant comme le défenseur social des travailleurs, avait appeler à ne pas participer aux manifestations du mois de mars.

Marion Maréchal Le Pen, qui n’a jamais travaillé de sa vie et ne connait rien au monde du travail, a été la plus agressive et la plus offensive dans ses prises de position notamment lorsqu’elle s’est exprimée en faveur de la réforme du code du travail. Une position agressive à l’encontre des droits sociaux et familiaux qui sont remis en cause dans le projet du gouvernement Hollande-Valls mais aussi envers la protection des plus fragilisés par la crise économique.

De telles déclarations démentes ne nous font pas oublier que la famille Le Pen fait actuellement l’objet de plusieurs affaires de gros sous.

Le FN fait la démonstration de son utilité politique : soutenir les réformes anti-sociales, anti-républicaines, anti-patriotiques, anti-populaires. Malgré sa fausse opposition au système « UMPS » ou « LRPS », le FN est le meilleur complice de celui-ci et même mieux, son allié essentiel, de part ses positions et ses déclarations officielles. Le FN est le chien de garde docile de ce système.

En réalité, ils ont peur et ils ont raison. Surfer sur la misère sociale, le désespoir des gens et la misère humaine, pour se faire de l’argent et des plans de carrière de petits politiciens, sans jamais avoir travaillé, ne dure qu’un temps. Et ce temps est révolu !

Le FN et la famille Le Pen tremblent car ils savent que de tels mouvements, qu’ils ne contrôlent pas, peut faire émerger une force sociale et politique, sortant du cadre des partis, peut écrire de nouvelles règles. Il s’agirait là de la fin des privilèges de malheur du système Le Pen.

Les mouvements sociaux et populaires, spontanés et fédérateurs, comme « Nuit Debout » redonnent de l’espoir et tracent la première ligne d’un horizon éclaircit, apaisé et plein d’espoir. De cette révolte, de cette sainte révolte, naît l’espoir d’un monde meilleur, autour d’une force citoyenne qui refuse désormais de se soumettre et de se laisser représenter par des partis de politiciens. Vouloir dissoudre Nuit Debout, c’est donner un coup de poignard à la démocratie, à l’expression populaire, et à la liberté d’expression.

Avant d’exiger la dissolution d’un mouvement citoyen pacifiste, incarné par l’émancipation du peuple, que la famille Le Pen demande la dissolution des mouvements identitaires, violents et racistes qui manifestent dans les rues de France pour exprimer leur haine, comme Pégida France il y a quelques semaines.

A nos yeux, le seul mouvement qu’il faut dissoudre aujourd’hui, c’est celui qui prône la haine, le repli et qui sème la discorde sociale et citoyenne !

Nous serons nous souvenir de cette collaboration active du FN, de Marine Le Pen et de sa famille envers le gouvernement Valls-Hollande qui tend à défendre et à protéger le droit des puissants et de la finance.

1 commentaire

  1. Qui sauvera, effectivement, la France. Il y a l’envie et la réalité…..

    Nul n’en a,actuellement, la faculté. Le seul sauveur de la France, c’est son peuple et non une personnalité. Ne pas comprendre cela équivaut à vouloir insurger ledit peuple. Tout part du Peuple et revient au Peuple. Tout « dirigeant » fut-il élu démocratiquement à 15 ou 20%, au premier tour, des inscrits, ne peut et ne doit diriger le Peuple. Il est par définition minoritaire.
    Un système qui à l’extrême permettrait l’élection avec deux voix sur 3 exprimées (alors qu’il y a 42 millions d’électeurs inscrits) ne peut s’auto proclamer démocratique….

    http://wp.me/p4Im0Q-16L