Le cochon sème la discorde entre Guaino et Sarkozy

1
1 861 vues

FPS Info

L’UMP de Nicolas Sarkozy accumule les excès de langage et la surenchère médiatique sur des polémiques aussi stériles les unes que les autres. Le débat sur les repas de substitution dans les cantines scolaires est la dernière trouvaille de la droite extrême et de l’extrême droite.

Henri Guaino, député des Yvelines, gaulliste de conviction, homme politique de culture, a manifesté le 19 mars sur France Inter son « désaccord total » avec la défense du « menu unique » à la cantine portée par Nicolas Sarkozy.

Henri Guaino qui est par ailleurs chargé par l’UMP de préparer une convention sur l’islam de France, aurait cette fois-ci interpellé Nicolas Sarkozy, sans mâcher ses mots, lors du bureau politique de l’UMP qui s’est déroulé ce lundi 23 mars. Il aurait déclaré : « Il ne faut pas diviser les Français, comme on le fait en parlant des Français musulmans (…) et en sortant des conneries sur les cantines ».

Réplique tout aussi vigoureuse de Nicolas Sarkozy, dont les arguments semblent soudain assez éloignés de la défense de la laïcité qu’il avait invoqué pour justifier la suppression des menus de substitution : « Je t’interdis de dire ça. Il faut que tu sortes un peu, il faut que tu ailles sur le terrain. Les gens en ont marre qu’on leur impose de bouffer du halal ».

Rappelons que Nicolas Sarkozy a approuvé la décision du maire de Chalon-sur-Saône d’en finir avec les menus sans porc dans les écoles de sa ville. De nombreux responsables de l’UMP ont pris ostensiblement leurs distances comme Alain Juppé ou les maires UMP du XVIe arrondissement de Paris et de Reims, Claude Goasguen et Arnaud Robinet. Quand à Nathalie Kosciusko-Morizet, sa petite vanne à Nicolas Sarkozy, rapportée là aussi par le Canard Enchaîné, en dit long sur sa désapprobation.

Il ne semble y avoir guère que Laurent Wauquiez, député-maire du Puy-en-Velay et n°3 du parti de droite, à s’être rallié à la position de l’ex-président.

Enfin pour conclure, il est important de souligner que les cantines scolaires ne fournissent aucun repas hallal.

Tous les citoyens de bon sens auront compris qu’il ne s’agit là que d’une polémique créée de toute pièce afin d’alimenter la peur et la division entre les Français, comme le rappelle Henri Guaino, dont les intérêts ne servent qu’une poignée de sinistres politiciens de la droite extrême et de l’extrême droite.

1 commentaire

  1. vous devriez vous renseigner, je ne sais pour maintenant car j’ai quitté Paris – mais il y a quelques années, il y avait la viande HALLAL dans les écoles, et elle était même servie à tous les enfants et pas seulement qu’aux Musulmans – Il serait bien de faire des recherches à ce sujet et voir si cela ne continu pas –
    je m’en moque de manger HALLAL, j’allais même au marché d’ALIGRE pour acheter certaines viandes qui étaient plus maigres que les autres.
    Mais stop de cacher tout le temps la vérité, on prend vraiment les gens pour des c.