Le socialisme, la seule voie du progrès

0
1 191 vues

Extrait du discours de Gamal Abdel Nasser, Lendemains de l’indépendance (1962)

La volonté de révolution nationale se trouve ainsi conduite à une conclusion concrète : la nécessité pour le peuple de posséder tous les instruments de la production, et d’orienter l’excédent de la production selon un plan déterminé d’avance. Si l’on n’aboutit pas à cette conclusion, il sera impossible de réaliser les objectifs de la Révolution.

Cette solution socialiste est la seule issue qui mène au progrès économique et social. Elle est la voie de la démocratie sous toutes ses formes politiques et sociales.

Le fait que le peuple contrôle tous les instruments de production, n’implique, ni la nationalisation de tous les moyens de production, ni l’abolition de la propriété privée, ni l’atteinte au droit légitime d’héritage qui s’y rattache. Mais on peut y parvenir par deux moyens :

1. La création d’un secteur public compétent, chargé de diriger les étapes du progrès dans tous les domaines et d’assurer la responsabilité capitale du plan de développement.

2. L’existence d’un secteur privé détaché de toute idée d’exploitation qui contribue au développement dans le cadre du plan général.

Mais il faut que ces deux secteurs soient contrôlés et dominés par le peuple.

AUCUN COMMENTAIRE