Nicolas Sarkozy : rappel des affaires et des 205 taxes et impôts

7
8 455 vues

FPS Info

Le bilan de la dette française sous la présidence de Nicolas Sarkozy :

  • 2007 : 1211.6 milliards d’euros soit 64.2% du PIB
  • 2008 : 1318.6 milliards d’euros soit 68.2% du PIB
  • 2009 : 1492.7 milliard d’euros soit 79% du PIB
  • 2010 : 1591.2 milliards d’euros soit 82.3% du PIB
  • fin mars 2011 : 1646.1 milliards d’euros soit 84.5% du PIB

Le bilan des affaires entre 2007 et 2012 : 

  • l’affaire Karachi
  • L’affaire du Sarkothon et de Bygmalion
  • l’affaire Takiedine
  • l’affaire GDF
  • l’affaire Tapie
  • l’affaire Clearstream
  • l’affaire Bettencourt
  • les affaires Wildenstein
  • l’affaire César
  • l’affaire Pleyel
  • l’affaire de l’hippodrome de Compiègne
  • l’affaire Abdallah Senoussi
  • l’affaire Djourhi
  • l’affaire du financement de la campagne de 2007 par Omar BONGO
  • l’affaire du Fetia Api
  • Les innombrables dérapages de Mr Sarkozy dans ses discours comme à Metz, Nice, Caen etc…
  • l’invitation des dictateurs pour le 14 juillet, celle de Kadhafi, puis son assasinat, celle de Bachir El Assad en décembre 2010, puis sa diabolisation un an plus tard
  • les silences sur le Tibet, le Darfour, le Prix Nobel de la Paix, les JO de Pékin
  • Les voyages officiels des fils de Sarkozy à l’étranger à la charge de l’Etat
  • la gestion catastrophique de la crise géorgienne, celle encore plus catastrophique de la crise financière, l’application de la politique européenne
  • l’affaire Pérol
  • l’affaire Yannick Blanc
  • la gestion de la crise du H1N1 (Merci Roselyne)
  • l’utilisation des service du renseignement pour les affaires privées
  • les légions d’honneurs décernés aux amis du SARKOppresseur
  • l’Air Sarko One (250 millions d’euros) et autres frasques digne du roi soleil
  • l’affaire des rémunérations illégales de Sarkozy entre septembre et décembre 2007
  • la circulaire Hortefeux
  • la nomination à la tête des médias d’amis du pouvoir
  • la réforme constitutionnelle
  • le cumul des mandats, la non séparation de l’exécutif et du législatif, le retour sans élection des députés virés du pouvoir
  • les classement sans suite de nombreuses affaires par les parquets
  • le site France.fr qui ne sert à rien
  • la Scientologie
  • l’affaire Servier dont le président a été l’avocat
  • le scandale MAM
  • les vacances de Fillon payées par Moubarak

 Les forfaitures contre la démocratie et la volonté populaire :

  • La ratification du Traité européen
  • Réintégration de la France dans l’OTAN

La liste des augmentations d’impôts ou de taxe sous la présidence de Nicolas Sarkozy : 

  • 1 Taxe forfait social
  • 1bis Taxe forfait social
  • 1ter Taxe forfait social
  • 2 Taxe niches fiscales
  • 3 Taxe intérêts d’emprunt
  • 3bis Taxe intérêts d’emprunt
  • 4 Taxe plus-value mobilières
  • 4bis Taxe sur les plus-values mobilières
  • 4ter Taxe sur les plus-values mobilières
  • 5 Taxe accident du travail
  • 6 Taxe forfait hospitalier
  • 7 Taxe assurance-vie
  • 8 Taxe Indemnités de fin de carrière
  • 9 Taxe mutuelle santé
  • 9bis Taxe mutuelle santé
  • 10 Taxe carbone
  • 11 Taxe des sociétés de création de jeux vidéo
  • 12 Taxe européenne sur la vente des droits d’émission de gaz à effet de serre
  • 13 Taxe bonus
  • 14 Taxe cotisation locale d’activité
  • 15 Taxe cotisation complémentaire
  • 16 Taxe des entreprises de réseau
  • 17 Taxe européenne sur les banques
  • 18 Taxe du rail
  • 19 Taxe pour les poids lourds de plus de 12 tonnes
  • 20 Taxe autoroute
  • 21 Taxe radar
  • 22 Taxe sur les jeux en ligne
  • 23 Taxe universitaire
  • 24 Taxe sur l’ISF
  • 24bis Taxe sur l’ISF
  • 25 Taxe sur les amendes
  • 26 Taxe sur le kilowatt automobile
  • 27 Taxe de la loi HPST (hôpital patient santé, territoire)
  • 28 Taxe déremboursement de certains médicaments
  • 29 Taxe cotisations retraite
  • 30 Taxe sur les cigarettes
  • 30bis Taxe sur les cigarettes
  • 30ter Taxe sur les Cigarettes
  • 31 Taxe Assurances (multirisques habitation, automobile)
  • 32 Taxe Tobin, le retour
  • 32bis Taxe Tobin, le retour se confirme
  • 33 Taxe sur les enseignes publicitaires
  • 34 Taxe sur les droits à la retraite des apprentis
  • 35 Taxe sur les veuves et veufs ayant un enfant à charge
  • 36 Taxe boîte aux lettres
  • 37 Taxe sur les motos
  • 38 Taxe dépendance
  • 38bis Taxe dépendance
  • 39 Taxe fin de l’exonération de TVA pour les terrains à bâtir
  • 40 Taxe dividendes et produits de placement à revenu fixe.
  • 41 Taxe mondiale sur les banques
  • 42 Taxe sur le gaz
  • 42bis Taxe usine à gaz
  • 43 Taxe sur les vaches cradingues
  • 44 Taxe transport de vin
  • 45 Taxe sur les PV immobilières
  • 46 Taxe incendie
  • 47 Taxe ampoule
  • 48 Taxe parent isolé
  • 49 Taxe obligation d’affichage des consignes de sécurité en cas d’incendie
  • 50 Taxe malus automobile
  • 51 Taxe TVA réduite sur les climatiseurs supprimée
  • 52 Taxe majoration de 25% du bénéfice en l’absence d’adhésion à une AGA
  • 53 Taxe Telecom
  • 54 Taxe TVA sociale
  • 55 Taxe sur les ramettes
  • 56 Taxe générale sur les activités polluantes
  • 57 Taxe cotisation patronale
  • 58 Taxe de télé-déclaration d’impôts
  • 59 Taxe ticket resto
  • 60 Taxe des pôles de compétitivité
  • 61 Taxe sur les banques
  • 62 Taxe SPRE
  • 63 Taxe radio : IFER
  • 64 Taxe sur les feuilles de soins
  • 65 Taxe sur les points du permis de conduire
  • 66 Taxe timbre
  • 67 Taxe ANC
  • 68 Taxe Grand Paris
  • 69 Taxe sur les terrains agricoles constructibles
  • 70 Taxe retraites « chapeaux »
  • 70bis Taxe retraite chapeau
  • 71 Taxe sur les hauts revenus
  • 71bis Taxe sur les hauts revenus
  • 72 Taxe sur les services de restauration
  • 73 Taxe fée électricité
  • 74 Taxe péage urbain
  • 75 Taxe fibre optique
  • 76 Taxe SNCF
  • 77 Taxe des sans-papiers
  • 78 Taxe des lycées français
  • 79 Taxe du refus scolaire
  • 80 Taxe sur les livres scolaires
  • 81 Taxe sur les otages
  • 82 Taxe passeport biométrique
  • 83 Taxe de balayage
  • 84 Taxe sur les droits d’inscription
  • 85 Taxe ticket RU
  • 86 Taxe AAH
  • 87 Taxe des aidants
  • 88 Taxe aide à domicile
  • 89 Taxe emploi aidé
  • 90 Taxe TVA
  • 91 Taxe LMA
  • 92 Taxe Velib’
  • 93 Taxe foncière pour les terrains à bâtir
  • 94 Taxe « triple play »
  • 95 Taxe photovoltaïque pour les pro
  • 96 Taxe France Telecom
  • 97 Taxe assurance auto
  • 98 Taxe d’habitation
  • 99 Taxe sur les chiens dangereux
  • 100 Taxe à la sortie
  • 101 Taxe taxi
  • 102 Taxe sur les travaux de rénovation
  • 103 Taxe photovoltaïque pour les particuliers
  • 104 Taxe loi Scellier
  • 105 Taxe sur l’intérim
  • 106 Taxe pass-foncier
  • 107 Taxe ambulance
  • 108 Taxe ticket modérateur
  • 109 – 112 Taxes outre mer (4 niches)
  • 113-115 Taxes immobilier de loisir (3niches)
  • 116 Taxe souscriptions au capital des sociétés non cotées
  • 117 Taxe souscriptions de parts de FCPI
  • 118 Taxe souscriptions de parts de FIP
  • 119 Taxe investissements dans des résidences hôtelières à vocation sociale
  • 120 Taxe SOFICA
  • 121 Taxe investissements forestiers
  • 122 Taxe travaux mobiliers classés
  • 123 Taxe Malraux
  • 124 Taxe Sofipêche
  • 125 Taxe compte épargne co-développement
  • 126 Taxe Loi Bouvard LMNP
  • 127 Taxe protection du patrimoine naturel
  • 128 Taxe prévention du risque technologique
  • 129 Taxe assurance pour loyers impayés
  • 130 Taxe jeunes mariés
  • 131 Taxe actes hospitaliers
  • 132 Taxe ALD 30
  • 133 Taxe aide au logement
  • 134 Taxe prestation d’accueil du jeune enfant
  • 135 Taxe des sommes versées à des salariés par des tiers à l’employeur habituel
  • 136 Taxe de la VAD
  • 137 Taxe allocations familiales
  • 138 Taxe suppression de la TVA à 5,5% dans la restauration
  • 139 Taxe sur les successions
  • 140 Taxe IFA
  • 141 Taxe crédit-impôt-recherche
  • 142 Le gouvernement donne son feu vert à une hausse de l’électricité en janvier 2011
  • 143 Redevance Télé : les sénateurs veulent étendre son paiement à tous les récepteurs de contenus
  • 144 Canal+ répercute la taxe Sarkozy pour le cinéma
  • 145 Suppression du bonus GPL
  • 146 Les bonus de pension des parents de 3 enfants seront imposés
  • 147 Majorer les plus-values mobilières et immobilières
  • 148 La taxe sur la publicité extérieure fait polémique
  • 149 Augmenter les cotisations des fonctionnaires.
  • 150 Taxe sur la publicité par Internet (taxe Google)
  • 151 Hausse de 5% de la taxe su les pylônes électriques
  • 152 Plus-value immobilière majorée
  • 153 Taxe sécurité aérienne majorée de 15%
  • 154 Taxe sur les moyens de reproduction audiovisuels
  • 155 La suppression de l’ISF augmentera le poids de l’impôt pour tous
  • 156 Donations. Le délai de 6 ans en franchise de droits est porté à 10 ans
  • 157 Création d’un exit tax pour les ventes d’entreprises effectuées par des personnes désireuses d’aller à l’étranger
  • 158 Relèvement de 20 à 25% des droits de successions sur les assurances
  • 159 Taxe sur les transactions financières. Voir 184, mais application seulement en France
  • 160 Relèvement de 1,10% à 2,50% du prélèvement sur l’actif brut des divorcés
  • 161 Hausse de la CSG de 1,2%. Après un + 0,3% en 2011, soit 1,5% en deux ans
  • 162 Taxe sur les sodas. Après une hausse de 1 centimes la canette, on prévoit 3 centimes
  • 163 Alcools nouvelle hausse des droits
  • 164 Tabac. Hausse de 6% en 2011 et de % en 2012
  • 165 Bonus-Malus éco-automobile réduit
  • 166 Taxe de 3% sur l’hôtellerie de luxe en lieu et place de l’impôt prévu sur les Parcs à thèmes. Dont la TVA passait de 5,5% à 19,6%. Projet remplacé par la TVA augmentée de 5,5 à 7%
  • 167 Impôt sur les sociétés. Le report des déficits antérieurs est limité dans le temps
  • 168 Impôt sur les sociétés. Suppression de l’abattement de 30% sur les entreprises opérant dans les DOM
  • 169 Heures supplémentaires. La déduction fiscale est gelée au-delà de 1,6 fois le SMIC
  • 170 Augmentation du taux minimum des amendes de 11 à 18 euros
  • 171 Résidences secondaires. Suppression de l’abattement fixe de 10%, l’abattement suit l’inflation réelle. Or l’abattement fixe avait pour conséquence de supprimer l’impôt au bout de dix ans
  • 172 Hausse du prélèvement sur forfait social (intéressement). Après une hausse de 4 à 6% en 2011. Hausse de 6 à 8% en 2012.
  • 173 Assurances. Suppression de l’exonération de taxe sur les contrats
  • 174 Mutuelles. Création d’un prélèvement sur l’ensemble des contrats en cours de 3,5% après 3,5% l’année précédente
  • 175 Immobilier. Hausse de 5 à 10% de l’impôt sur les plus-values à long terme
  • 176 Fiscalité. Hausse de l’impôt par une contribution exceptionnelle de 3% sur les revenus de 250 000 euros, de 4% à partir de 50 0000 euros par part
  • 177 Fiscalité. Hausse de 1% sur la tranche la plus élevée qui passe de 40 à 41%
  • 178 Sociétés. Suppression du bénéfice mondial consolidé
  • 179 Modification à la baisse du dispositif Scellier. Pour la deuxième fois, le dispositif est diminué car étant trop avantageux !! Il est supprimé au 1er janvier 2013
  • 180 Actions en justice. Création d’un droit de timbre de 35 euros pour pouvoir entamer une action en justice
  • 181 Frégates de Taïwan. Une nouvelle dépense doit être inscrite au budget pour 460 millions d’euros
  • 182 Suppression de l’Allocation Equivalent Retraite au 1er janvier 2011
  • 183 Un fioul plus taxé pour les agriculteurs et le BTP : gain 1 milliard par an
  • 184 Taxe sur les transactions financières
  • 185 Taxation des services de messagerie financière
  • 186 Les Foncières (SIIC) plus imposées de 40%, sortent des PEA
  • 187 Suppression de l’abattement de 15% sur les plus-values lors des ventes de chevaux
  • 188 Surtaxation des loyers pour des revenus de logements de moins de 14m2
  • 189 Hausse de la TVA de 5,5% à 7%
  • 190 Augmentation de l’impôt sur les sociétés de 33,3 à 38.3%. Sous condition de 250 000 euros de chiffre d’affaires
  • 191 Indemnisation des indemnités journalières de maladie taxation à 60% du salaire net ou augmentation du nombre de jours de carence
  • 192 Indemnités de licenciement soumises à prélèvement à partir de 72774 euros contre 109 000 euros actuellement
  • 193 Le prélèvement forfaitaire sur les revenus mobiliers est relevé de 19 à 24%. Ce taux sera passé de 2007 à 2011 de 15 à 24% soit une progression de 60%
  • 194 Suppression de la non imposition sur les plus-values à long terme
  • 195 Création d’une journée supplémentaire de carence en matière de congés de maladie
  • 196 Tous les barèmes d’imposition sont gelés en 2012 et 2013
  • 197 L’inflation ne sera pas répercutée sur les allocations familiales en 2012 et 2013
  • 198 Hausse de la fiscalité locale de 22% en cinq ans, trois fois plus rapide que l’inflation constatée. Il s’agit de suppléer aux défaillances de l’Etat en matière sociale
  • 199.Nouvelle hausse du rabot sur les niches fiscales porté de 10 à 15%
  • 200 Plafonnement sur niches fiscales. Surtout ne pas confondre le plafonnement et le coup de rabot. Ce sont bien deux mesures distinctes
  • 201 Réduction de 20% du taux du crédit d’impôt en faveur du développement durable
  • 202 Augmentation des prix du gaz au 1er janvier 2012
  • 203 Blocage du taux d’intérêt des livrets A
  • 204 TVA Sociale. L’annonce d’une TVA Sociale toucherait les cotisations patronales, salariales, la CSG. Pour le moment nous ne savons rien sur le taux
  • 205 Taxe sur les transactions financières. Voir 184, mais application seulement en France

7 COMMENTAIRES

  1. Donc, en résumé, nous avons actuellement un Président qui se disait « normal » et qui conduit la France dans le gouffre ; et nous avons comme deuxième choix un ancien Président champion des malversations et des impositions. Ceux qui sont derrière lui les Juppé, Fillon et Cie ne sont pas mieux et sortent du même moule.

    Solution : C’est la constitution qu’il faut changer. Suppression des élus, trop nombreux, au train de vie Princier, aux privilèges anormaux. La révolution a remplacé les Princes, Ducs, Comtes, Marquis, Barons….. par….. des Ministres à Vie, des Secrétaires d’Etat, des Sénateurs, Députés, Conseillers Généraux, Conseillers Régionaux, Présidents de SIVOM et autres…..qui nous chatouillent les oreilles par des discours vides et des promesses jamais tenues. Nous offrons à chaque élection le gateau de la France à des gens qui n’ont jamais travaillés de leur vie, nous donnons notre confiance, nos économies, à des gens qui depuis quarante ans endettent le pays, les régions, les départements, les communes…

    Conclusion ; C’est à un petit boutiquier, un épicier, un buraliste…ayant fait ses preuves d’honnêteté, de gestion, qui ne confond pas (comme nos dirigeants politiques) un chiffre d’affaire avec un bénéfice……à qui on
    devrait confier le Pays, les régions, les départements, les communes afin de nous désendetter et de faire de la vraie gestion au lieu de parler politique.

    Actuellement, et démocratiquement, notre seul recours pour changer les choses et mettre un coup de pied dans cette fourmilière de nantis et de parvenus est le vote des extrêmes.

  2. Et la grande braderie des 500 ou 600 tonnes d’or des réserves de la France ?

    C’est de la haute trahison, non ?

    Bon ok, c’était pas sous la présidence, mais je peux pas soustraire cet acte à son bilan.

    (au cours actuel plus de 15 milliards de perdus. sans compter que les réserves d’or on ne doit jamais y toucher, ça sert à reconstruire un pays en cas de coup très très très dur, sinon pas touche)