Sivens : tir de barrage et vie emportée

0
788 vues

Tribune de Michel Bonelli

Mourir pour des idées mais de mort lente disait Brassens. Mais cette fois-ci tir de barrage et vie emportée, horriblement terrifiant. Les forces de l’ordre sans retenue en sont encore à réfléchir à la nocivité de leur grenade. Et pan sur le gamin qui part rejoindre la longue liste des martyrs pour des causes à la con. On bouffe de la merde toute l’année et une bande de robins des eaux veut stopper la fabrication d’une mare à canard pour adepte de la culture façon géant vert. Avec en prime une bande de tarés qui veut en découdre avec les poulets manière grand soir et jacquerie urbaine en milieu paysan. Pauvre gamin, tombé à la flaque d’honneur pour un combat d’un autre âge qui en plus ne devait pas le concerner. Ce drame montre encore les travers d’un pouvoir à la dérive qui n’écoute que lui-même et continue à ignorer les français. On est là pour cinq ans on vous a menti on vous emmerde. Hollande continue sa longue descente en enfer, mais cette fois il a amené un innocent avec lui. Pensons à sa famille à ses amis. Et surtout les politiques fermez-là !

AUCUN COMMENTAIRE